jeudi, février 17, 2005

La conservation des données sur CD-R

Pendant 4 ans, le LNE, en collaboration avec le Laboratoire d'Acoustique Musicale (LAM/UPMC-CNRS-Ministère de la Culture), a mené des études et des essais sur la qualité des gravures réalisées sur CD-R, ainsi que sur la pérennité de l'information enregistrée.• Une synthèse de cette étude est disponible sur notre site internet. Elle s'articule autour de trois axes en présentant :- les facteurs de réussite ou d'échec d'un enregistrement sur CD-R (graveur, disque, logiciel de gravure utilisés…),- les facteurs environnementaux susceptibles de provoquer des dégradations des disques (exposition à la lumière, rayures, température de stockage…),- l'analyse réalisée sur le veillissement de CD-R gravés et conservés dans de bonnes conditions. Bien que l'étude du LNE montre une dégradation naturelle de certains CD-R gravés sur un laps de temps pouvant être inférieur à 1 an, cette observation est loin d'être générale et la majorité des références de disques testées semble résister à l'usure du temps sur des durées de 1 à 3 années. Les conclusions de cette étude recommandent de vérifier régulièrement la lisibilité de ses archives et de faire une copie en cas de doute.
Pour en savoir plus, téléchargez la synthèse de l'étude au format pdf (445 ko).
(Propos recueilli sur le site lne)

Contrat Creative Commons
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.