mercredi, novembre 24, 2004

Repartir

C'est décidé, je remonte un projet. Je m'étais dit que je pourrais faire autre chose et je pense que cela serait possible mais quelque chose d'autre me susurre à l'oreille qu'il faut, que je me dois de mener à bien un projet que je n'ai jamais terminé. Les rêves et les ambitions de jeune gosse qui aux abords de la trentaine se réveille. je dois partir, repartir vers ces contrées qui m'ont bercées, vers ces mélodies qui me font aimer. Je ne dois plus me retrouver sur un canapé vautré, pleurant parce qu'ils réalisent ce que je n'ose faire. Pourquoi d'ailleurs, par peur d'échouer, sûrement!!! Il est parfois plus facile de croire que l'on est un lâche que de savoir que l'on est un fou.

Contrat Creative Commons
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.