samedi, octobre 09, 2004

Elle

Trace de toi, trace d’émoi, trace de nous, d’eux nous debout devant cette arbre à sceller notre amour. Marque indélébile, gravure fossile comme pour renforcé le sentiment éternel qui nous unis. Inscrire dans la chair par une relecture de l’instant le bien être infini que l’on éprouvait à l’époque. Validation devant l’éternel, sacralisation post-mortem d’un slogan annonçant bien souvent la fin d’une saison et le début de l’âge de raison.

Blogoupillé grâce à Elle.

Contrat Creative Commons
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.